contact

Une question

On vous répond !

Durée de la formation

2 jour(s)

Public concerné

Professionnels intervenant auprès de personnes avec TSA et/ou DI

Prérequis

Avoir participé à une action de formation de base en ABA

Tarif de la formation

2 400 € Net de Taxe (Groupe de 20 personnes maximum)

Télécharger

la fiche descriptive

Objectif professionnel

  • Mener une évaluation fonctionnelle qui permette de déterminer les procédures de prévention et de gestion des comportements problèmes observés.

Objectifs opérationnels

  • Définir ce qu’on entend par comportement-problème.
  • Identifier les modalités de l’évaluation fonctionnelle de ces comportements-problèmes.
  • Planifier les stratégies de prévention et d’intervention.
  • Evaluer l’impact des actions mises en oeuvre.

Contenu

  • Définition d’un comportement-problème.
  • Synthèse des Recommandations ANESM Juillet 2016 « Comportements Problèmes ».
  • Modalités et principes de l’analyse fonctionnelle descriptive.
  • Identification et prévention des antécédents contextuels – Focus sur l’accompagnement aux soins somatiques et la prévisibilité spatio-temporelle.
  • Interventions sur les antécédents immédiats.
  • Interventions sur les conséquences : procédure d’extinction et renforcements différentiels.
  • Mise en place d’un plan d’intervention comportemental.
  • Evaluation de son efficacité : mesure et suivi.
  • Ethique en rapport avec l’usage des procédures de sanction.
  • Distinction entre comportements-problèmes et situations de crise.

Formateurs

Tous les superviseurs

Programme

2 jours - 14 heures

JOUR 1

Eléments de contexte
  • Définitions, critères diagnostiques des TSA.
  • Principes clés des recommandations ANESM Juillet 2016 sur « Les comportements-problèmes ».
Définition et catégorisation des comportements-problèmes
  • Définition d’un comportement-problème.
  • Comportement-problème versus comportement défi.
  • Catégorisation des troubles du comportement.
Evaluation fonctionnelle
  • Rappels sur la contingence en ABC.
  • Présentation de formulaires d’évaluation.
  • Modalités de l’analyse fonctionnelle descriptive : savoir renseigner une grille ABC et poser une hypothèse fonctionnelle.
Prévention des aspects contextuels :
  • Différents contextes : bio-médical, physique, social.
  • Prévention sur les différents contextes – focus sur l’évaluation de la douleur et l’accompagnement aux soins médicaux, l’aménagement et la prévisibilité de l’environnement, la cohérence des réponses éducatives.
Antécédents du comportement-problème
  • Contextes (physique, bio-développemental, social).
  • Evènements immédiats.
Interventions sur les antécédents
  • Le Pairing,
  • La Communication Fonctionnelle,
  • Le Renforcement Non Contingent,
  • La Procédure HPI / LPI.

JOUR 2

Procédure d’extinction
  • Mise en œuvre selon les 3 cas de figures : renforcement positif, renforcement négatif, renforcement automatique.
  • Effet collatéral et limites d’utilisation.
Renforcement différentiel

Principes de substitution par des comportements adaptés.
Explicitation des différentes formes :

  • DRO,
  • DRA/DRI,
  • DRL.
Proposition de  plans d’intervention comportementaux (BIP)
  • Interruption / Transition.
  • Accès refusé / Accès à un item.
  • Demande/Consigne.
  • MO incertaines.
  • Renforcement Négatif SM.
  • Considérations éthiques.
Évaluation de l’efficacité de l’intervention

Collecte et analyse de données.

Stratégies de sanction

Punition positives et négatives. Considérations éthiques.

Gestion de la crise

Définition et distinction entre Troubles du comportement et Situation de crise.
Étapes de la crise.
Sensibilisation aux modalités de gestion de la crise.

Formation très riche avec des cas concrets, très vivante et enrichissante, m'a donné envie de mettre plein de choses en place et de me remettre en question sur mon travail. Cela m’a permis de réactiver des connaissances anciennes (AAPEP PEP), de valider des tentatives isolées d’évaluation et d’intervention sur le terrain (c’est très renforçant) comme le support de communication alternative, l'utilisation de la GED-DI, le questionnement sur l’auto stimulation. Cela donne des pistes sérieuses pour qu’on essaie de travailler sur les comportements problèmes en institution, et cela a renforcé notre équipe présente autour de nos « cas cliniques ». Alors merci beaucoup !

S'inscrire

Une question

On vous répond !

Demander un devis

Prochaines sessions

    mattis consectetur leo. id pulvinar quis, diam Donec Aliquam Donec libero